4 conseils pour organiser son travail
organisation

4 Conseils pour Organiser son travail d’entrepreneur créatif

Un entrepreneur créatif a besoin d’organiser son travail, comme les autres. Même si vous est micro-entrepreneur, de nombreuses tâches vous attendent. Le travail spécifique de création doit être intégré dans votre planning. Si tout travail demande de la rigueur, il doit aussi correspondre à votre personnalité. Trop de contraintes finissent par nous peser. Mais pas où commencer ? Et comment réaliser toutes ces tâches de manière efficace? Il n’existe pas de recette miraculeuse. Mais je vous propose ici 4 conseils pour vous organiser si vous êtes comme moi un entrepreneur créatif.

conseils pour organiser son travail

Conseil pour organiser son travail n°1 : trouver sa propre méthode

Je pourrais vous dire de vous lever plus tôt. Tout comme le Miracle Morning. Ou de suivre la méthode Pomodoro. Ou bien encore de tenir un bullet journal. Mais je ne vous conseillerai rien de tout ça.Ce qui convient à quelqu’un ne va pas forcément s’adapter à quelqu’un d’autre.

Il n’y a pas qu’une seule méthode d’organisation

Aussi, trouver une méthode de travail est quelque chose de très personnel. Il faut tester pour découvrir ce qui peut vous convenir.J’ai lu pas mal de livres sur l’organisation. Certes, ils m’ont appris beaucoup de choses. Mais, aucun n’a changé ma vie. Ce qui a tout changé, c’est de réfléchir à une organisation qui me ressemble. Je ne suis jamais rentrée dans aucune case. C’est valable aussi pour ma manière de travailler.

A l’école déjà, imposer une méthode de travail à tous s’avère difficile.Chaque enfant est différent. Certains travailleront vite, d’autres lentement. Certains seront bons en maths, mais pas en français. Lorsque nous sommes adultes, c’est pareil. Des tâches vous prendront du temps , alors que d’autres iront plus vite. Cela dépend de notre rythme, de nos connaissances, de nos savoir-faire. Tout cela doit être respecté. Si vous vous sentez toujours bousculés, vous ne serez pas épanouis. 

S’organiser efficacement, c’est savoir s’écouter

organiser

Souvent, les méthodes d’organisation semblent miraculeuses.Mais les miracles n’existent pas.S’imposer trop de contraintes n’est pas la solution. Certes, il faut de la rigueur, surtout quand on travaille seul. Néanmoins, je pense qu’il est essentiel de :

  • savoir écouter son propre rythme.Si vous êtes plus productif le matin, ne vous forcez pas à travailler tard le soir et inversement.
  • prendre en compte ses contraintes personnelles.Une maman aura moins de temps le mercredi. Rien ne sert alors de culpabiliser.La charge de travail prévue sera moins importante ce jour-là.
  • apprendre à faire des pauses régulièrement.Et aussi à changer d’activité lorsqu’on se sent las.Il vaut mieux y revenir plus tard. 

Le cerveau sature si les tâches sont trop longues. Ou si elles sont répétitives. Il faut aussi faire des pauses. Vous pouvez faire des pauses plus ou moins longues. Ne négligez pas la pause déjeuner. Faites une sieste si vous en ressentez le besoin. Sortez et marchez pour vous aérer. Et surtout ne culpabilisez pas. Si votre corps ou votre esprit réclame une pause, c’est qu’elle est nécessaire. Si vous continuez de travailler malgré tout, votre efficacité ne sera pas au rendez-vous.

Il ne faut pas s’enfermer dans des contraintes qui ne nous correspondent pas. C’est une question de bon sens. 

Conseil n°2 : organiser son travail grâce à des objectifs

On ne peut pas réaliser un travail efficace sans poser des objectifs préalables. Ceux-ci vont orienter tout votre travail. Et lui donner un sens.

Donner du sens à ses actions 

Imaginons que vous deviez préparer un salon de loisirs créatifs. Vous allez lister toutes les tâches à effectuer pour son déroulement. Vos commandes de produits, ou votre production de créations viseront à proposer un stand adapté à cette manifestation. Un objectif pourra être “Préparer 25 créations à partir du X janvier pour le salon du X mars”.

Tout objectif doit être SMART pour être efficace. C’est-à-dire :

  • Spécifique, qui vise une seule action.
  • Mesurable : il est défini par une donnée chiffrée, par exemple.
  • Atteignable : il est approprié à la situation et concrètement réalisable.
  • Réaliste : vous êtes alors certain de l’accomplir.
  • Temporel : l’objectif doit être terminé à la date prévue.

Cette logique de travail doit être celle de chacune de vos tâches d’entrepreneur. Votre communication sur les réseaux sociaux doit elle aussi répondre à des objectifs. Si je reprends l’exemple précèdent, le travail autour du salon, doit aussi être intégré par des publications sur vos réseaux. Une communication régulière, qui s’intensifiera à mesure que l’événement approche. Votre objectif pourra être : “communiquez une fois par semaine sur le salon pour donner envie de m’y retrouver le X mars ” durant un mois. Puis, faire un post durant les 3 jours avant le jour J. J’ai réussi à adopter une organisation idéale pour ne plus m’épuiser. 

Gagnez du temps, c’est mieux s’organiser

Définir des objectifs est un gain de temps sur le long terme. Si vous prévoyez des actions rassemblées autour d’un même but, vous serez plus efficace. Avant, je faisais les choses sans les relier entre elles. Je perdais alors beaucoup de temps à savoir quoi faire, quand le faire et comment le faire. Le jour où j’ai posé des objectifs avant mes actions, a tout changé. Je vous conseille dès aujourd’hui d’adopter ce mode de fonctionnement.

Conseil n° 3 pour une organisation au top.

Souvent, lorsqu’on se sent plein d’énergie, on travaille beaucoup. Plus que de raison même. Mais un rythme soutenu pendant des jours et des jours est épuisant. Même si vous n’en ressentez pas immédiatement les effets. C’est souvent plus tard que l’on paie ces excès.

conseils pour organiser son travail

Savoir se montrer raisonnable

Je l’ai vécu il y a quelques mois. J’ai voulu me créer un planning de communication bien trop ambitieux. Une grande partie de mes objectifs nécessitaient des créations à poster sur mes réseaux sociaux (cartes, tags, etc.). Je me suis vite sentie épuisée. C’est une sorte de syndrome d’épuisement créatif qui a suivi. Une forme de dégoût pour la création.

Ainsi, j’ai ralenti ce rythme et défini des objectifs et un calendrier éditorial adapté. Il faut choisir ses réseaux et ses actions. Par exemple, communiquer sur Youtube ne me convient pas vraiment. J’ai donc ré-orienté mes actions. N’allez pas jusqu’au burn-out créatif. Se montrer raisonnable, c’est prendre soin de soi, et de son travail. Il ne faut pas vouloir être partout, et sur tous les fronts. 

Doser ses efforts pour être efficace

L’aspect le plus important de tout travail est de savoir doser ses efforts. Dès lors, que l’on se fixe des objectifs, ils doivent être réalisables.Ne pas être trop ambitieux d’abord permet de ré-ajuster ses actions par la suite. Soyez flexible. La partie purement créative du travail doit être faite avec envie. Sinon vous risquez de perdre votre inspiration. Permettez-vous de ne pas créer si vous ne vous sentez pas inspiré. Votre travail créatif gagnera en qualité. Et vous vous sentirez bien mieux. 

Conseil n°4 pour organiser son travail : planifier ses actions

Tout objectif nécessite un plan d’action. Votre agenda va devenir votre meilleur allié. Notez toutes les échéances importantes : un salon, un nouveau produit mis en avant, un atelier à animer. Vous aurez pour chacune de nombreuses tâches à accomplir. Priorisez ces tâches en fonction de leur importance. Et aussi du temps nécessaire pour les accomplir. Puis, répartissez-les dans votre agenda

Regroupez les tâches 

Généralement, pour gagner en efficacité, on regroupe les tâches identiques. Vous avez une série de commandes à passer chez différents fournisseurs. Faites tout en une fois. Vous devez répondre à plusieurs mails. Faites-le.Votre esprit sera libéré de toutes les actions en rapport avec les commandes ou le mails. Et vous vous sentirez plus léger.

Surtout, ne faites pas plusieurs choses en même temps. Parfois, certains se vantent d’être capables de le faire. Mais en réalité, c’est contre-productif. On ne peut faire bien qu’une seule chose à la fois. C’est seulement ainsi que l’on est pleinement concentré. Sinon, notre esprit s’éparpille sur différentes actions, il perd immédiatement en efficacité. 

Cela permet aussi de ne pas procrastiner. Les choses que l’on n’aime pas faire nous polluent. On ne cesse d’y penser à mesure qu’on les repousse. Je déteste l’administratif, la compta. Maintenant, je prends du temps pour cela dans mon planning : les courriers, factures et comptes sont faits sur une même matinée. Je redoute beaucoup moins d’affronter ma paperasse depuis que je fais cela. Une fois, que c’est fait, je suis plus sereine.

Libérez-vous de la charge mentale

Comme un disque dur le cerveau se remplit des choses que l’on à faire. Effacez une donnée libère de la place. C’est exactement la même chose pour nous. Barrez une tache d’une to do list revient à réduire notre charge mentale.Cela vous permettra plus facilement de passer à autre chose. N’hésitez pas également à noter toutes les idées qui vous passent par la tête. Cela évitera de les oublier et aussi qu’elles envahissent à nouveau vos pensées. Les pensées parasites sont souvent celles qui nous empêchent d’avancer. 

La charge mentale des entrepreneurs est bien réelle.La multiplicité des tâches nécessite une organisation structurée mais flexible. Il faut trouver le juste milieu entre rigueur et contrainte.L’équilibre est celui qui fera qu’on ne se sentira pas étouffé mais simplement heureux de faire notre travail au quotidien. C’est essentiel lorsqu’on entreprend de garder cette flamme.

 

Parfois, lorsque notre activité grandit, on peut se sentir submergé. Ce n’est pas toujours uniquement une question d’organisation. simplement le temps n’est pas extensible, il ne le sera jamais. Votre capacité de travail non plus. Il faut parfois savoir déléguer, ce qui n’est pas notre spécialité, pour alléger son quotidien. Gérez un planning, c’est aussi intégrer un calendrier spécifique pour sa communication sur les réseaux sociaux. Je peux vous aider à faire le point sur vos objectifs et à définir une stratégie sociale média adaptée. 

 

5 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *