entreprendre

Animer des ateliers créatifs

Vous êtes un ou une créatif et vous rêvez de transmettre votre passion ? Animer des ateliers est un véritable métier. Beaucoup se lancent sans penser qu’il y a un certain nombre de dispositions à prendre. Il faut un statut officiel, un réseau, des réalisations à proposer. Cela demande également de l’organisation. Je vous explique dans cet article comment animer des ateliers créatifs.

animer-des-ateliers

Le statut juridique pour animer des ateliers créatifs

Lorsque vous voulez vous lancer pour animer des ateliers, il faut un statut officiel. Ce n’est pas après avoir commencé que vous devez y songez. Vous devrez déclarer l’argent que vous gagnez. La plupart des animateurs ont un statut d’auto-entreprise, en libéral. Celui-ci vous permettra de travailler en toute légalité, et aussi de vendre des créations si vous le souhaitez. Vous devez donc déclarer votre activité à L’URSAFF et vous aurez des charges sociales à payer chaque mois ou chaque trimestre. C’est tout à fait normal et absolument nécessaire. Sachez que si vous souhaitez collaborer avec des salons ou des boutiques, on vous demandera votre numéro SIRET.

Comment se faire connaître ?

Avant même de prendre la décision de donner des ateliers, constituez votre réseau. Créez un blog, et/ou des comptes spécifiques sur les réseaux sociaux où vous partager vos créations. Mettez en valeur celles-ci du mieux possible. Créez des liens, échangez avec des gens qui pratiquent le même hobby que vous. Trouvez des groupes où en discutez sur Facebook, ou sur des forums spécialisés. Il est plus difficile d’arriver sur le marché sans avoir de réseau ou de connaissances. Pour participer à des ateliers, les gens doivent connaitre votre travail et vous faire confiance. Pour cela, il est important de démontrer votre expertise. Faites-vous aussi connaitre au niveau local si vous pensez que c’est judicieux.  Proposez de faire une animation gratuite dans un commerce ou lors d’un évènement.

Trouver des fournisseurs

Pour pouvoir vivre de son activité, il est essentiel de trouver des fournisseurs. Vous pouvez contacter des revendeurs ou directement des marques si elles distribuent elles-mêmes leurs produits. Vous aurez alors droit à des réductions significatives sur ces derniers. Cela vous permettra de constituer des kits créatifs ou d’acquérir le matériel de base nécessaire pour l’animation de vos ateliers. Faites en sorte que cet investissement soit rentable. Je vous conseille d’investir petit à petit dans du nouveau matériel, lorsque vous aurez déjà fait des bénéfices. Trop investir d’un coup, même si c’est tentant n’est pas un bon calcul. Soyez réaliste, y compris dans vos commandes de kits. Prévoyez petit, quitte à refaire une commande plus tard.

Gérer vos déplacements

Je suis amenée à me déplacer dans différentes régions. J’avais établi que je souhaitais me déplacer grand maximum à 5 heures de route de chez moi, dans ce cas je demandais aussi à être hébergée par une personne de l’association. J’avais réduit ce chiffre à 4 heures de route et je souhaite restreindre un peu plus car j’ai d’autres activités. Vous pouvez inclure un déplacement, ou un hébergement dans vos demandes ou le facturer. Le but est encore une fois d’être rentable et de respecter vos contraintes personnelles. Vos déplacements ne doivent pas être source de stress. Si vous vous déplacez à plusieurs heures de route de votre domicile, arrivez la veille de l’atelier. Ce sera plus simple de gérer la fatigue.

Un peu de logistique

Préparez tout votre matériel et vos kits à l’avance. Cela évite les mauvaise surprise et vous permet de vérifier que vous avez bien tout. En effet, si vous perdez un produit par exemple, vous pouvez en mettre un autre, similaire ou en recommande un le cas échéant. Vérifiez au moins 15 jours avant que tout est ok. Préparez les kits à la chaîne pour ne rien oublier. Vérifiez les à nouveau avant votre départ.

Si vous avez une fiche technique à faire, faites en sorte qu’elle soit la plus claire possible. J’ai récemment travaillé avec une ancienne fiche et je me suis rendue compte que j’avais bien évolué dans ce domaine. Ce n’est pas la peine de tout rédiger, la fiche doit reprendre les étapes principales. Je ne mets aucun photo dans mes fiches techniques. J’ai constaté que les participants reprennent leurs propres photos. De plus, c’est coûteux. Les démonstrations et votre présence active sont là pour les explications plus précises.

Promouvoir vos ateliers créatifs

C’est souvent le point qui est négligé par les animateurs d’ateliers. On passe plus de temps à faire des projets d’ateliers qu’à les promouvoir. C’est une erreur, la promotion doit être très présente. Je ne parle pas de publicité. Je parle de communication. Dans cet article, je vous expliquais comment lancer un blog créatif qui cartonne. Cela devrait être fait en amont de la création d’ateliers. En effet, il faut du temps pour qu’un blog fonctionne. Il est aussi nécessaire de créer des articles de qualité qui partageront votre vision de la création. Ne publiez pas de photos sans contenu. C’est une erreur que je vois fréquemment.

Soyez aussi présent sur les réseaux sociaux. Identifiez ceux qui seront le plus porteurs pour votre entreprise. Et ciblez qui vous souhaitez toucher. Réfléchissez à votre façon de communiquer. Trouvez votre style  et votre positionnement. Adressez-vous vraiment aux personnes qui vous suivent comme à  des personnes. Vous n’êtes pas là pour faire votre auto-promotion permanente. Vous devez donner et partager., avant de penser à vendre. C’est votre manière de communiquer qui déterminera la façon dont les gens vous voient et donc votre réussite.

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *